Langage
 
Famille
Locations Gites

gitemasson.png

Pêche en Alsace
Guppy

Le CMS  par EXCELLENCE

 ↑  
Mes Infos
Visites

 215440 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Calendrier
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.bouchardpierre.com/data/fr-articles.xml

Brème commune

caractéristiques: Corps très haut et fortement comprimé latéralement. Bouche presque inférieure. Dos et nageoires gris plomb à noirâtre. Flancs plus clairs. Face ventrale blanchâtre. Nageoires anale longue et dorsale courte et haute.

Longueur: 30 à 50 cm, jusqu'à 75 cm.

moeurs: Grégaire. Ponte bruyante sur les bords, en mai et juin (lorsque l'eau dépasse les 12 °C). OEufs déposés sur les végétaux.

Habitats: Eaux stagnantes relativement chaudes. Zone à brème. Cours inférieur des rivières et des fleuves.

Alimentation: Plancton, herbes, débris végétaux, petits animaux benthiques comme vers et larves d'insectes.

breme.png

                                                                    sa pêche , son amorce

Les brèmes vivent et se déplacent lentement en troupes plus ou moins importantes. selon des circuits bien établis dont elles ne s'écartent que pour un lieu ou un amorçage a été effectué. Ces écarts de circuits, se font également le matin et tard le soir pour rechercher de la nourriture plus riche te plus abondante dans des eaux moins profondes. Elles sont très sensibles au bruit.
Par conséquent elles se nourrissent essentiellement de débris végétaux, de mollusques d'eau, de vers, de larves aquatiques. etc… qu'elles recherchent en fouillant le fond. Mais j'ai omis de vous dire qu'elles sont très avides d'œufs de poissons donc c'est un véritable prédateur

La brème n'est pas une grande bagarreuse mais son corps plat peut opposer une résistance amusante si votre canne est montée avec une ligne fine.

Sa pêche s'effectue à la ligne flottante de 4 manière différentes :

- à l'aide d'une canne , scion droit, de 7 à 10 m voir 13 de longueur pour la pêche du bord, équipée dans la mesure du possible d'un élastique intérieur sinon il vous faudra une hardiesse certaine pour remplir votre bourriche
- à l'aide d'une canne de 7 à 10 m, avec embout du scion courbe métallique sur lequel un élastique sera disposé , pour les mêmes raisons que ci-dessus. Cette s'appelle "pêcher à la Roubaisienne"
- à l'anglaise, avec flotteur coulissant ou fixe selon la profondeur. Cette technique est la meilleur pour aller chercher les poissons au large et en profondeur ;
- à la longue coulée, avec une canne à anneaux dite " bolognaise ", sans oublier un moulinet garni d'une fil de pêche de 14 ou 16/100. Le montage de la ligne sera le même que la ligne flottante , mais monté directement sur le fil du moulinet.

En guise d' appâts vous pouvez utilisés les esches suivantes: asticots, vers de vase, vers de terreau, maïs doux, mie de pain, et tous les panachés possibles entre ces esches.

Grâce à un bon amorçage, il sera aisé de maintenir durablement une bonne troupe de brèmes sur un coup.

Après un amorçage copieux, régler le flotteur pour que le bas de ligne traîne un peu sur le fond. La touche est généralement lente et le ferrage ne pose en principe pas de difficulté. En eau calme, la touche de brème se caractérise souvent par un relevage du flotteur, et même par une mise à plat.


L'AMORCE

Une bonne amorce à brème, comme pour tous les autres gros cyprins, doit être à forte granulométrie et suffisamment collante pour qu'il soit possible de confectionner des boules bien serrées ne se cassant pas trop vite aux premiers coups de nez des poissons. Pour la confectionner vous prendrez de la chapelure de pain, de la semoule de maïs, des flocons pommes de terre ( ou de la purée),de l'arachide grasse moulue et les esches que vous voulez utiliser sur le coup.
Une adjonction de terre grasse (jusqu'à 50 % )fera très bien l'affaire pour alourdir l'amorce de façon a lui faire toucher le fond de l'eau avant son éclatement et sa dissolution. D'autant plus que si l'eau est sujette à un courant assez fort , la terre permettra de maintenir l'amorce à l'emplacement voulu.
L'amorce peut être introduite dans un "bas résille" alourdie d'une pierre ( comme pour le barbeau ) la diffusion en sera ralentie et maintenue sur place.

Dans le Haut-Rhin vous pourrez les taquiner dans les cours d'eau suivants :
canal de Colmar, canal Rhône au Rhin, Ill, Rhin , Grand canal, canal de Huningue, dans la Largue 1ère et 2ème catégorie, plan d'eau de la Doller, plan d'eau de la Fecht ,plan d'eau de la Thur, plan d'eau de la Lauch.


Date de création : 09/03/2014 @ 17:03
Catégorie : Pêche en Alsace -
Page lue 10614 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !